Projet de Reconversion

Eric_témoignage

Accueillir un jeune pur-sang réformé des courses


DSC_1389La carrière d’un cheval de course commence très tôt. Alors que le jeune pur-sang n’a que 2 ou 3 ans, il quitte l’élevage pour une écurie de courses. Il est alors préparé comme un athlète de haut niveau.

A cet âge, le pur-sang est encore en pleine croissance, sa masse osseuse et musculaire n’étant pas encore complètement développée. Il participe déjà à des entraînements quotidiens et, pour les meilleurs, à des courses hippiques. Des exercices qui mettent les chevaux à rude épreuve et les exposent à un stress intense.

S’ils ne sont pas des cracks, qui peuvent courir en moyenne jusqu’à l’âge de 6-7 ans pour les meilleurs, ces pur-sang sont alors réformés des courses.

Deux raisons expliquent la fin de leur carrière dans les courses hippiques:

D’une part, tous les pur-sang n’ont pas la capacité à être des athlètes de haut niveau : tout le monde ne peut pas être Usain Bolt !

D’autre part, certains chevaux se blessent gravement, brisant alors toute possibilité de carrière.

Ces jeunes athlètes sont alors réformés des courses.

A ce stade leur avenir est alors incertain. Dans le meilleur des cas, les pur-sang, âgés de 3 à 4 ans, vivent une retraite paisible en pâture. Pour d’autres, ils sont vendus au prix de la viande, pour la boucherie chevaline.

L’association 100 Pur-sang offre à ces chevaux une autre alternative !

IMG_2875

Nous proposons d’accueillir ces pur-sang pour les reconvertir à l’équitation de loisirs ou de sports équestres. Lorsqu’ils sont réformés, les chevaux ont l’âge, où dans le cadre de l’équitation dite traditionnelle, le travail d’apprentissage commence. Ainsi la reconversion s’inscrit dans la continuité de leur première carrière.

 

Adapter un jeune pur-sang à son nouvel environnement


Ces pur-sang n’ont pour la plupart rien connu d’autre que les courses hippiques, voire seulement l’entrainement pour certain.

Lors de ces années dans les courses, l’entrainement, l’alimentation et le contact avec l’homme sont orientés vers la performance. Les professionnels cherchant à pousser les chevaux vers l’excellence hippique.

Après leur réforme, le cheval, qui n’a été entraîné que pour cela, sait uniquement galoper et en ligne droite avec ou sans obstacles.

IMG_5760Tout le travail de reconversion consiste alors à les adapter à un nouvel environnement, moins stressant, et lui apprendre les bases de l’équitation traditionnelle. La reconversion dure en moyenne entre 1 et 2 ans. Le temps pour le cheval de développer une autre musculature, leur apprendre le respect, et pour les meilleurs faire leurs premiers pas en compétition.

Ce travail est réalisé par les bénévoles de l’association 100 Pur-sang, avec l’aide de professionnels du monde équestre, chez qui le cheval sera mis en pension.

La reconversion est un processus qui demande du temps et qui engendre beaucoup de frais, pour permettre à ces chevaux de s’épanouir dans leur nouvelle carrière. En moyenne un cheval coûte 8 000 euros par an (frais d’hébergement, de nourriture, de ferrure…)

 

Trouver un adoptant pour un jeune pur-sang


IMG_3407La dernière étape de la reconversion consiste pour l’association 100 Pur-sang à trouver pour ces chevaux une nouvelle famille.

Une fois le travail de reconversion du cheval terminé ou bien durant celui-ci, le cheval est proposé à l’adoption aux membres de l’association. Ainsi, l’association 100 Pur-sang s’assure que cheval et cavalier s’entendent et s’épanouissent ensemble.

 


A travers ce projet de reconversion l’association 100 Pur-sang souhaite participer à une meilleure  reconnaissance des chevaux de race « Pur-sang », mais également faire le lien entre les professionnels des courses hippiques et ceux des sports équestres. L’objectif de la reconversion des pur-sang est aussi de réunir ces deux milieux pour permettre une transition en douceur.